Educalire: exercices, documents de français, lecture, maths, histoire pour s'entraîner, pour apprendre

        Accueil

 

 Une classe - 2 profs !

Cliquer sur les ¥   pour télécharger les fichiers

 

         Le contexte             La genèse            Les deux font la paire            Le fonctionnement général

                        Règles               Les avantages - les inconvénients                   Efficacité ?              Rechercher sur ce site

Rechercher sur ce site

Lecture et vieux débutants

Français

Maths

Histoire

Géographie

Quiz...

Musique

Ressources d'autres collègues

Evaluation

Books, textes, toiles

Liens

Une classe - 2 profs !

 

Forum

 

 

 

 

Haut de la page

 

 

 

 

Haut de la page

 

 

 

 

Haut de la page

 

 

 

 

Haut de la page

 

 

 

 

Haut de la page

 

 

 

 

Haut de la page

 

 

 

 

Haut de la page

 

 

 

 

Haut de la page

 

 

 

 

 

 

Le fonctionnement général

 

   Locaux :

Nous disposons de deux salles de classe, une grande (100 m2) et une petite (73 m2).

Dans la grande, les chaque élève dispose de sa propre table sous laquelle il peut ranger toutes ses affaires. Il a aussi, à l'extérieur, un casier pour y ranger toutes les affaires des disciplines qui se donnent hors de la classe (sport, sciences, options...).

Le fait que chacun ait sa propre table est un élément important; les déplacements de groupes ou sous-groupes sont fréquents au cours de la journée; l'élève n'est alors pas dérangé par le voisin qui range ses affaires ou qui les prépare.

La seconde salle (voisine), plus petite, nous permet, quand c'est nécessaire, de nous isoler avec un groupe d'élèves, avec une volée, voir un élève pour y effectuer un travail spécifique ou pour une activité particulière, une discussion...

 

   Matériel, moyens :

Nous avons créé une grande quantité de matériel ; en effet, si les élèves utilisent les moyens officiels, il est nécessaire d'avoir d'autres approches, d'autres ouvrages pour les faire avancer. Ainsi, que ce soit en math, en français ou en histoire, un nombre considérable de fiches est à notre disposition dans des classeurs.

L'oisiveté des élèves est, à notre avis, un des facteurs importants de l'échec scolaire; elle se développe schématiquement dans 2 cas de figure : l'élève est en difficulté face à la tâche demandée... et il part dans ses rêves, dans le non travail, dans le "faire semblant de travailler". Il faut donc avoir à disposition, et de manière permanente, un moyen de le récupérer, c'est à dire, sur le thème étudié, une activité "juste en dessous" de celle qu'il est train de mener pour lui permettre de se reprendre. La seconde situation est celle où l'élève est en grande facilité ! Il s'embête, il pense qu'on le prend pour un c.. et se décourage; il peut même désapprendre... Il faut alors immédiatement lui donner quelque chose de plus consistant à "manger". Un nombre considérable de fiches diverses a donc été réalisé afin de pouvoir répondre en permanence et rapidement aux sollicitations diverses des élèves.

Chaque élève est équipé d'un classeur personnel de tests de conjugaison, de calcul oral, d'un mémento de mathématique (formulaire) et d'orthographe (règles de base), d'un atlas, d'un dictionnaire "Larousse Illustré" et d'un dictionnaire "Robert méthodique".

Haut de la page

 

   Qui fait quoi ?

Dans un premier temps, nous avons choisi de TOUT faire ensemble; le seul travail partagé est celui de certaines corrections (cahiers d'élèves, petits tests de vocabulaire, de conjugaison, de calcul oral...). Pour le reste : planification, élaboration de tests, vie quotidienne, rencontre avec les parents, les services para-scolaires, l'orientation professionnelle, avec des institutions ou la justice, l'encadrement, la régulation des conflits... nous faisons tout ensemble; ceci nous permet, à tout moment, d'être totalement interchangeables et d'apporter à chaque occasion un double regard, un double avis.

Au tout début de chaque année, les parents des nouveaux élèves sont convoqués à une séance d'information qui nous permet de leur présenter les spécificités de notre classe, de leur indiquer ce que nous attendons de leur part, de leur expliquer le fonctionnement de la classe, les exigences...

Des rencontres individuelles avec les parents suivent; elles sont très importantes; nous en faisons plus de 45 par année. Ces contacts nous permettent de leur expliquer clairement (concrètement, en tenant compte des spécificités de leur situation personnelle) ce qu'ils peuvent (doivent) faire pour aider leur enfant. A ce jour, la totalité des parents nous a posé la même question: pourquoi ce système n'existe-t-il pas avant les 3 dernières années ? :-) Même s'ils sont parfois déçus des résultats, cette déception est centrée sur leur enfant... pas sur l'école; ceci change complètement les relations qui sont (deviennent?) très constructives, l'enfant entendant le même discours à la maison et à l'école et se sentant suivi "en connaissance de cause" par ses parents (voir à ce sujet le chapitre "Efficacité???").

 

Petit à petit, chaque maître a librement choisi de privilégier plutôt tel ou tel champ d'activité; l'un s'occupera plus du vocabulaire, l'autre de la conjugaison, de la lecture avec tel ou tel groupe, mais en ayant toujours à l'esprit cette possibilité de reprendre l'activité de l'autre. Il arrive parfois que l'un de nous se retrouve seul, mais ce sera uniquement avec un groupe restreint (12-13 él. au maximum).

Haut de la page

 

   Au quotidien :

Chaque matin, une partie de la première période (voire sa totalité!) est consacrée à recueillir les devoirs des élèves, à en valider la bonne facture, à remédier ; cette activité va jusque dans le détail : contrôler si le cahier d'histoire a été fourré, si le stylo rouge, oublié hier, a été retrouvé...  Pour nous aider, nous tenons un "Tableau de bord" sur lequel nous notons, au fur et à mesure de la journée, TOUT ce que chacun doit faire (ou refaire) pour le lendemain, le surlendemain ; il s'agit ici du suivi de travaux différenciés, individualisés, de corrections, de simples copies... Impossible de passer entre les gouttes, même si un prof est malade (ce qui arrive très rarement :-))

 

Pour les devoirs proprement dit, ils sont inscrits au tableau noir pour une période de 2 à 3 semaines, ce qui permet aux élèves de s'avancer. Ces devoirs ne demandent pas d'explications particulières; ils sont constitués essentiellement de copies (vocabulaire, verbes, fait divers ou d'apprentissages de ces mêmes verbes...), de choses dont nous sommes certains que l'élève est capable de faire; il doit juste y consacrer le temps nécessaire. Nous ne nous occupons pas de la quantité de ces devoirs à domicile... ce qui fait que certains jours sont très chargés. Le but est ici d'obliger l'élève à se prendre en charge en anticipant sur un travail connu et annoncé largement à l'avance; il doit apprendre très rapidement à s'organiser. Pour les récalcitrants, nous leur proposons une aide (par exemple, nous contrôlons avec lui les affaires qu'il emporte à la maison et si elles correspondent aux devoirs à faire ou à prévoir). Au pire, il restera à l'école le temps nécessaire soit pour y faire entièrement ses devoirs (études surveillées), soit pour les commencer. Notre but est, en tout temps, de donner à l'élève les moyens d'être plus autonome.

 

L'horaire de la semaine comporte des périodes dites "standards"; l'élève sait exactement ce qui va se passer; c'est le cas pour les petits tests de français (conjugaison, vocabulaire, fait divers) qui sont fixés immuablement chaque semaine, tout comme certains moments : musique, correction des copies, des verbes). Le reste varie selon l'avance de chacun, de chaque groupe.

L'horaire de chaque groupe d'élèves est créé par nous-mêmes. Parfois, un élève a un horaire spécial, pour lui tout seul. Chaque élève appartenant à une volée (7e, 8e ou 9e), il suivra des cours à options avec ceux des classes régulières de sa volée; il va donc 5-6 fois par semaine quitter la classe pour s'intégrer dans des groupes de sciences, de compta, d'algèbre, d'allemand, de théâtre, de bureautique... Ceci a pour effet de réduire l'effectif de la classe pour une dizaine de périodes, nous permettant ainsi de différencier encore plus notre enseignement. Un autre effet, celui recherché, est une valorisation des élèves qui, parfois pour la première fois de leur vie scolaire, suivent des cours de manière normale avec des élèves des classes régulières. C'est un premier pas vers une intégration que nous souhaitons bien sûr plus totale.

Une 3e personne nous est adjointe (5-8 périodes par semaine) lors des périodes où tous les élèves sont présents dans la classe.

Comme vous le constatez, les conditions de confort sont remarquables.

Haut de la page

 

Pendant la journée, un des deux maîtres pourra se libérer pour régler tout ou partie des problèmes rencontrés, qu'il s'agisse de problèmes pédagogiques, administratifs, conflictuels, existentiels ... :-) ou pour orienter l'élève vers une personne ressource.

Ainsi, il arrive parfois à l'un d'entre nous de se transformer en enquêteur (qui a pris le téléphone portable de X, qui a insulté Y, qui a caché l'agenda de Z...???), en médiateur, en flic, en "canaliseur". Nous sommes bien évidemment aussi aidé par le "réseau" de l'établissement qui est constitué de personnes ressources (médecin, médiateur scolaire, psychologues, doyens...). Quoi qu'il arrive, un des maîtres peut sortir de la classe pendant que l'autre assurera le bon fonctionnement du reste des élèves. Lorsqu'un élève souhaite nous parler en privé, il peut le faire facilement sans que les autres perdent du temps à attendre que le maître revienne et, surtout, l'élève obtiendra une réponse rapide à son problème (même si ce n'est pas réponse qu'il souhaitait, il est soulagé car on a pris son cas au sérieux et rapidement).

Lorsqu'un élève est absent, un des maîtres se déplace au secrétariat pour vérifier si son absence a été signalée; si ce n'est pas le cas, il téléphone immédiatement aux parents.

Les bilans périodiques sont aussi faits à deux, tout comme la direction des conseils de classe ; à signaler encore que le sport est aussi donné à toute la classe par 2 maîtres d'EPH.

Portes ouvertes: notre classe est en permanence sous le régime des "portes ouvertes". Chacun (maîtres, parents, élèves, politique, ...) peut venir y passer un moment, une ou plusieurs périodes, une journée :-) Pas besoin de s'annoncer; le visiteur doit juste être attentif au fait que les élèves sont parfois absents (cours de sciences, gymnastique...).

Plusieurs parents sont déjà venus, quelques collègues aussi, certains d'autres établissements. Les parents ont beaucoup apprécié. Il est bien évident que pendant que les visiteurs sont là, nous ne changeons rien à nos pratiques; les élèves, inévitablement changent un peu. Tous nos visiteurs ont été enchantés de leur passage.

Stages : nous accueillons aussi des élèves stagiaire qui nous sont confiés pour une ou deux semaines; notre rôle est de les évaluer et de voir s'ils pourraient être des candidats pour notre classe. De même nous accueillons parfois des élèves d'autres classes pour quelques périodes ponctuelles pendant lesquelles nous tentons de les aider (appui scolaire) dans une discipline ou sur un sujet particulier.

Haut de la page