Educalire: exercices, documents de français, lecture, maths, histoire pour s'entraîner, pour apprendre

    Accueil

 

Démarche 2

Cliquer sur les ¥  pour télécharger les fichiers

 

 Comment on lit        Méthodes !

 La mémoire             Bibliographie

 Démarche 1             Démarche 2

 Gammes                      Anticipation       Discrimination

 Recherche du sens       Lecture orale     Faits divers         (N)Profils

 Fréquence des mots     Jeux                  Liens

 Textes pour ados :    a) Nouvelles      b) Lectures suivies

Rechercher sur ce site

Nouveautés

Lecture et vieux débutants

Français

Maths

Histoire

Géographie

Quiz...

Musique

Ressources d'autres collègues

Evaluation

Books, textes, toiles

Liens

Une classe - 2 profs !

 

Forum

 

 

 

 
Comment faire ??   Slogans!         Généralités               Contexte             Organisation du travail

Rechercher sur ce site

Slogans !
Pour cerner mieux l'état d'esprit qui m'anime au cours de toutes les activités "lecture" que je pratique, voici deux slogans :
"L'art de lire, c'est l'art de penser avec un peu d'aide" (Emile Faguet)
Ce slogan pose le problème de la différenciation; en effet, dès les premières fiches, des différences importantes apparaissent entre les élèves. Il s'agit de faire en sorte que ces écarts ne deviennent pas des éléments de démotivation.
Ainsi, très souvent, le temps (chronomètre) est utilisé pour "stresser" un peu l'élève mais surtout comme point de repère. Chacun a le droit d'être lent. Ce seul élément permet d'annihiler l'aspect "course", concours de certaines activités (voir gammes).
L'aide que j'apporte à certains ou l'aide coopérative (travail par deux ou plus) permet au plus faible de "prendre quelque chose" même si l'activité le dépasse. A l'inverse, il se donnera à fond dans une activité "à sa mesure".
Lorsque je lis "La cité de la Joie" (D. Lapierre, 580 p.), les élèves commencent par jeter l'éponge ! Mais l'aide que je leur propose les convainc, les enthousiasme même. Voir la page "Textes pour ados"
Remarque: il est bien clair que la phrase d'E. Faguet pose le problème des relations auteur-lecteur, mais je l'ai récupérée ainsi :-).
 
 
"Lire, c'est attendre la suite !" (Frédéric Beigbeder)
Cette sentence amène l'idée de frustration.
En effet, au début surtout, les élèves sont partants pour un entraînement très intensif... et ils me demandent et redemandent des gammes, des exercices !
Je réponds toujours (ou presque!) par la négative à leurs voeux ! Ce qui fait que le jour suivant... la gamme ou l'exercice proposé sera accueilli avec des "Ouais ! chic!". La motivation ne baisse pas.
Les moments d'entraînement sont courts, très courts; on fait parfois du zapping, passant d'un type d'exercices à  l'autre... pour terminer brusquement. La frustration crée la motivation !
Même quand je leur lis des histoire (en général courtes, des nouvelles...), je m'arrête un peu avant la fin... et les laisse pantois pour un, deux, trois jours, parfois plus ! Combien sont allés à la bibliothèque pour trouver mon bouquin et lire la fin avant !
 
Comment faire ??   Slogans         Généralités               Contexte             Organisation du travail

 

 

 

 

 

 

 

A l'usage, ça donne quoi ?

Généralités

- Ces exercices proposés se classent dans 2 grandes catégories:

1.- Exercices visant principalement à développer la perception et la discrimination visuelle, la mobilité de l'oeil ...

a) gammes discrimination visuelle, mémoire, concentration.

b) gammes "2 points de fixation", mobilité de l'oeil.

c) discrimination perception visuelle fine, mobilité de l'oeil, concentration.

2.- Exercices visant principalement à entraîner la recherche du sens, l'anticipation

a) anticipation, recherche du sens, perception visuelle, rapidité.

b) "Motordu",  anticipation, recherche du sens, discrimination visuelle.

c) recherche du sens, anticipation, vocabulaire, synonymes.

 

Comment faire ?   Slogans      Généralités         Contexte        Organisation du travail        Haut de page, menu

 

 

 

 

 

 

Contexte

Chaque leçon peut être prétexte à de petits exercices. Par exemple: je cherche à savoir où se trouve la ville de Mende. Quel ouvrage me donnera la meilleure réponse ?
Mauvaise question, en fait... Cette mauvaise question va obliger l'élève à se demander pourquoi il cherche à localiser cet endroit. Est-ce juste pour le placer sur une carte muette ? est-ce pour préparer un voyage ? est-ce pour marquer le trajet d'un personnage, pour en connaître l'altitude ? ... Le contexte de sa recherche fera qu'un atlas sera ou ne sera pas un outil adéquat dans sa quête.
Le contexte de l'acte de lecture est très important. Il faut vraiment qu'ils se posent cette question: pourquoi je lis ?

 

Comment faire ?   Slogans        Généralités        Contexte        Organisation du travail

                              Haut de page, menu                                 Retour aux gammes

 

 

Organisation

 Prévoir chaque jour une ou plusieurs activités

Pour le reste de la démarche, il s'agit de répartir, sur la semaine, une demi-douzaine de moments au cours desquels on attaquera un exercice. Ces moments doivent être courts (15 min au maximum, mais 3 min peuvent parfois suffire) et dynamiques : les élèves adorent zapper :-)
Je construit souvent des courtes séquences commençant par une gamme, suivie d'un exercice de recherche de sens ou d'anticipation; une autre fois, je fais une gamme puis un mot-thème puis un exercice de lecture orale...

Utilisation

Merci de m'envoyer une copie si vous créez d'autres exercices et de me signaler toutes les fautes qui pourraient encore subsister, malgré la chasse effrénée qu'elles ont déjà subie.

Critiques, commentaires, renseignements et remarques sont les bienvenus.                             Pierre F.

Comment faire ?   Slogans        Généralités         Contexte       Organisation du travail        Haut de page, menu